Après l’achat d’un terrain, si vous désirez y construire un logement ou quoi que ce soit d’autre, il est primordial de viabiliser ce dernier, afin de le sécuriser. Pour ce faire, certaines étapes doivent être respectées au préalable.

Le fait de le viabiliser rendra toute construction possible. Cependant, qu’entend-on exactement par viabiliser un terrain ?

Un terrain est un terrain qui offre un raccordement aux principaux réseaux à savoir les réseaux d’électricité, d’assainissement, d’eau et de gaz. Ainsi, si vous avez pour ambition de construire sur un terrain, vous devez le viabiliser afin de lui offrir l’accès à ces différents réseaux.

Les étapes à suivre pour viabiliser un terrain

Vous devez tout d’abord, avant de vous procurer un terrain, obtenir un certificat d’urbanisme préopérationnel auprès de la mairie concernée. Encore appelé certificat d’urbanisme tout court, il donnera la possibilité au maître d’ouvrage d’avoir une idée précise, sur l’état de desserte en matière d’équipements publics et de réseaux aux environs.

Son obtention se fait à la suite d’une demande adressée à la mairie concernée, suivie d’une lettre qui décrira le projet de construction neuve. Une fois en possession de ce certificat, vous saurez si le terrain est desservi en matière de réseaux et vous pourrez procéder à l’acquisition de ce dernier.

Une fois l’achat du terrain effectué, il est important de se munir d’un permis de construire. Ce n’est qu’après l’obtention du permis de construire que vous pourrez procéder aux interventions de viabilisation proprement dites.

Pour ce qui est du coût de la viabilisation d’un terrain, la maîtrise de tous ses aspects est importante. Ainsi, vous pourrez l’introduire dès le départ dans votre projet de construction. On distingue trois principaux types de raccordement à savoir le raccordement au réseau d’eau, le raccordement au réseau d’électricité, le raccordement au réseau de gaz et le raccordement au réseau d’assainissement.
Pour un raccordement au réseau d’eau, un enregistrement au préalable auprès de la mairie est nécessaire.

Cet enregistrement se fait via un formulaire à remplir. Par la suite, vous en ferez la demande auprès de la société des eaux de votre zone. C’est elle qui se chargera dans un premier temps d’effectuer un devis financier et technique relatif aux travaux. Une fois les frais réglés, elle procèdera au raccordement.

Pour ce qui est du raccordement au réseau d’électricité, la demande doit être faite auprès de l’ERDF, qui est le responsable du réseau de distribution. Vous aurez aussi droit à un devis. Et une fois les frais réglés, le raccordement sera effectué.

Pour le gaz, vous en ferez la demande auprès de GDF (Gaz de France), qui se chargera lui aussi d’effectuer un devis technique et financier et réalisera les travaux de raccordement après le paiement des frais.

Pour ce qui est du réseau d’assainissement, la procédure est la même que celle du raccordement au réseau d’eau.
Par ailleurs, vous pouvez aussi demander un raccordement au réseau téléphonique. Toutefois, les délais des raccordements sont variables et varient entre 2 et 3 mois au minimum.